Santé

Les facteurs qui influencent le sommeil

Les facteurs qui influencent le sommeil

Vous arrive-t-il souvent d’être fatigué le matin malgré votre nuit de sommeil ? Dans ce cas, vous vous êtes certainement demandé ce qui serait à la base de ce phénomène. Sachez simplement qu’il existe des facteurs qui affectent la qualité de votre repos. Ceux-ci vont également déterminer votre niveau de productivité au cours de la journée. C’est pour cette raison qu’il est important de les maîtriser afin de connaître les attitudes à adopter pour avoir un bon repos. À cet effet, découvrez ici quelques-uns de ces facteurs.

La qualité de votre matelas et de l’environnement de sommeil

La qualité de votre matériel de couchage est l’un des premiers facteurs qui affectent votre sommeil. Pour vous garantir un bon repos, choisissez donc le matelas et vos autres accessoires de literie en fonction de votre taille, de votre condition physique et bien évidemment de votre poids.

Par ailleurs, tenez compte de ceux de votre conjoint si vous partagez votre lit avec celui-ci. Il est préférable de demander l’avis d’un vendeur spécialisé pour être sûr de votre choix. Toutefois, ces seuls conseils ne vous assurent pas un bon repos. Testez votre matelas avant de l’acheter et prenez soin de le changer tous les 10 ans tout au plus.

L’environnement de la chambre affecte aussi la qualité du sommeil. Celui-ci doit avoir une température idéalement comprise entre 18 °C et 20 °C. Autrement dit, votre chambre ne doit pas être trop chauffée. Votre chambre à coucher doit aussi être bien insonorisée, calme et équipée d’un système qui permet l’occlusion de la lumière.

L’alimentation

L’alimentation influe sur la qualité de votre sommeil. Certains aliments comme la viande rouge ou les épices relevées sont à éviter quelques heures avant le repos si vous voulez profiter d’un sommeil réparateur et récupérateur. Si vous désirez augmenter votre temps de latence à l’endormissement et diminuer la durée du sommeil lent, évitez de prendre l’alcool avant d’aller au lit.

En réalité, l’alcool va augmenter votre fréquence de réveils nocturnes et sera à l’origine de plusieurs autres perturbations qui ne vous permettent pas d’avoir un bon repos. À l’instar de l’alcool, il est déconseillé de prendre le soir avant d’aller dormir, des excitants comme :

  • Le café,
  • Le thé,
  • Les boissons énergisantes.

Par ailleurs, la quantité de repas consommés a un effet sur votre repos. Pour bien dormir, consommez léger et en petite quantité. Les protéines et les aliments gras rendent l’endormissement difficile, il faudra les éviter pour bien profiter de votre sommeil. Par contre, la consommation de glucides est un bon allié pour bien dormir. Certaines sédatives comme les fleurs d’oranger et la verveine sont aussi conseillées pour avoir un bon repos.

Le rythme du coucher

Pour bien dormir, la literie, même d’excellente qualité ne suffit pas. Il est préférable de respecter votre fréquence d’éveil et de sommeil. Vous avez certainement habitué votre corps à un certain rythme du coucher au fil des ans. Ce facteur va influencer la qualité de l’endormissement.

S’il est vrai que chaque personne a un rythme qui lui est propre pour se coucher, il n’en demeure pas moins qu’il existe des règles élémentaires à respecter. Il faut se coucher à la même heure tous les jours, même les week-ends. Cela vous permet d’imposer une régularité d’endormissement à votre organisme.

Allez directement vous coucher lorsque le sommeil se manifeste par des bâillements ou par la fermeture des yeux. Pour avoir un repos réparateur, il faut favoriser le réveil naturel qui vient au terme d’un cycle de couchage complet.

L’activité pratiquée avant le coucher

L’activité que vous pratiquez avant de vous en dormir affecte également la qualité de votre sommeil. Il faut donc contrôler ces activités auxquelles vous vous adonnez quelques heures avant le couchage afin de profiter d’un sommeil réparateur.

Les activités les plus délétères pour l’endormissement sont entre autres l’usage des écrans, le travail ou le dîner au lit. Il est pour cela déconseillé d’avoir dans votre chambre une télévision ou un ordinateur.

Il faut également éviter d’utiliser votre tablette dans votre lit pour répondre à vos derniers messages de la journée. Vous ne pouvez profiter d’un meilleur endormissement que dans un environnement calme et silencieux loin des sources d’excitation et de gènes extérieures.

La lumière bleue

La lumière bleue est une source, probablement la plus grande, de dérèglement de votre horloge biologique ou interne. C’est pourtant ce dernier élément qui permet de contrôler la symphonie de plusieurs mouvements d’hormones du corps en l’occurrence la mélatonine et le cortisol. Ceux-ci sont des hormones du sommeil et de l’éveil.

L’émission de la lumière bleue affecte ces deux types d’hormones ainsi que le niveau d’énergie. Elle est par conséquent un facteur important qui influence votre endormissement. Le soir, la noirceur stimule une libération de la mélatonine et votre niveau énergétique se réduit. Il faut donc éviter les sources de lumière bleue avant de vous coucher pour ne pas vous réveiller tout fatigué.

L’essentiel étant dit, vous connaissez désormais quelques éléments qui ont une influence sur la qualité de votre sommeil. Si vous souhaitez avoir un repos calme et paisible, il faudra donc les éviter.

Comments (1)

  1. […] tenez compte de la position de sommeil du sénior qui va bénéficier de […]