Transport

Métier de chauffeur VTC : comment y accéder ?

formation vtc à paris

Le métier de chauffeur VTC connait un fort succès depuis quelque temps. En effet, le VTC est une alternative intéressante au taxi pour se déplacer en ville et dans les périphériques. Mais comment devenir chauffeur VTC ? Quelles sont les étapes à suivre ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Passer l’examen VTC

Si vous voulez devenir chauffeur VTC, vous devez passer l’examen VTC. Cet examen se présente sous la forme de QCM ou de QRC. Il  dure environ 4 h et renferme plusieurs épreuves dont la sécurité routière, la réglementation des transports, la compréhension du français et de l’Anglais, la réglementation nationale des VTC ou encore le développement commercial. Pour passer ces épreuves avec succès, vous devez vous documenter avant la date de l’examen. Une autre option intéressante est également envisageable à savoir la participation à une formation VTC. Pour ce faire, vous trouverez facilement un centre de formation VTC à Lyon, un établissement agréé qui est en mesure de vous aider à connaître le succès lors de l’examen VTC. Une fois que vous réussissiez votre examen et que vous deveniez chauffeur VTC, vous devez passer un stage de formation continue tous les 5 ans. Le stage en question doit être dispensé par un organisme agréé.

Comment obtenir sa carte professionnelle VTC ?

Pour prétendre à une carte professionnelle VTC, vous devez répondre à un certain nombre de conditions à commencer par la possession d’un permis de catégorie B obtenu depuis 3 ans minimum. Vous devez également être titulaire d’un certificat de prévention et secours civiques de niveau 1, un document délivré au moins depuis deux ans. Le passage d’un examen médical est également obligatoire afin de juger de votre aptitude à exercer la profession. Dernière chose, vous devez valider l’examen VTC pour pouvoir obtenir votre carte professionnelle.

Au niveau de la préfecture, quelques vérifications seront faites concernant vos antécédents en tant que conducteur. Si vous êtes un conducteur exemplaire, vous aurez facilement votre carte professionnelle VTC. En revanche, si vous avez déjà été condamné à une peine d’emprisonnement ou avoir été arrêté pour conduite sans permis, il se peut que votre demande soit refusée. Il en est de même si les points de votre permis de conduire ont été réduits de moitié.

Faire une demande de licence

Si vous voulez devenir chauffeur VTC professionnel, vous devez faire une demande de licence ou Autorisation de stationnement auprès de la commune dans laquelle vous souhaitez exercer. Vous devez faire preuve de patience lors de cette étape, car dans la plupart des cas, la licence n’est livrée qu’après plusieurs mois suivant votre demande. En attendant, vous pouvez louer la licence d’exploitation d’un autre chauffeur de taxi en attendant la vôtre. Si vous optez pour l’option location, sachez que les tarifs de location sont souvent chers.

Dans le cadre de l’exercice de votre activité, vous pouvez choisir le statut d’indépendant ou de salarié. Vous pouvez également choisir de créer votre agence spécialisée dans le transport en taxi.

Comment here