Mode Femme

Les points à considérer pour reconnaître une montre suisse

Montre suisse

Quand on parle de montre suisse cela évoque toujours le luxe, ou de bonne qualité. C’est pour cela que ces produits intéressent tant les contrefacteurs. Cela dit, plus ces montres sont connues, plus de faux modèles sont conçus et commercialisés. Si on n’est pas un vrai connaisseur, les risques de tomber sur les pièges de ces arnaqueurs seront élevés. Voici les points que vous devrez considérer.

Les critères d’une montre suisse authentique

Beaucoup auront tendance à croire que pour qu’une montre soit étiquetée « Swiss Made », il suffit qu’elle soit crée en Suisse. Pourtant, ce n’est pas le cas. Une vraie montre suisse respecte des normes et exigences de qualité imposées. D’ailleurs, une loi a été instaurée par le gouvernement suisse afin de préserver la bonne réputation de ce label.

En août 1992, la liste des exigences des montres suisses a ainsi été dressée, et celle-ci a été renforcée depuis 2007.

Ainsi, une montre suisse doit remplir les principales conditions suivantes :

  • Elle doit disposer d’un mouvement suisse.
  • Le mouvement doit être emboîté en Suisse.
  • Le contrôle final avant la mise en vente doit être effectué en Suisse, par le fabricant lui-même.
  • Il faut qu’au moins 60% du coût de revient de l’accessoire soient générés en Suisse.
  • L’assemblage des pièces pour monter le mouvement doit être effectué en Suisse.
  • Les pièces du mouvement devraient être à au moins 50 % fabriquées en Suisse.

Vous savez maintenant que ce n’est pas parce qu’une montre est fabriquée en Suisse qu’elle est forcément une montre suisse. Vous pouvez trouver des modèles fabriqués selon ces normes sur https://louischevrolet.com/fr/.

Comme la loi l’autorise, il est possible d’utiliser des pièces fabriquées hors de la Suisse, du moment que le fabricant respecte le pourcentage indiqué. D’ailleurs, vous trouverez beaucoup de modèles qui intègrent de pièces étrangères. Les montres suisses disposant d’un mouvement 100% made in Swiss sont très rares, et même si vous en trouvez, celles-ci coûtent vraiment très cher.

Les contrefaçons

À cause de l’essor des produits contrefaçons, les montres suisses sont constamment défendues par la fédération horlogère. Le législateur contribue aussi à cette protection en renforçant les instruments juridiques liés à la protection des marques. Sans oublier les douanes helvétiques qui, elles aussi, font de leur mieux en exerçant un contrôle strict à l’import et à l’export.

Et vous, en tant que consommateurs, pour éviter ces modèles contrefaits, vous devez bien choisir votre revendeur. Optez pour les revendeurs agréés qui garantissent l’authenticité de la montre. De plus, un revendeur agréé sera même en mesure de vous fournir un certificat d’authenticité en vous promettant un service après-vente.

Voici les points principaux qui vous aideront à reconnaître si c’est une vraie montre suisse ou non.

  • La finition : un modèle authentique est fabriqué avec soin avec des matériaux de qualité, sans représenter aucune faille dans sa finition.
  • Le cadran : celui-ci vous fournira des indices qui pourront éveiller vos soupçons si le modèle est contrefait (logo, typographie, taille des index, etc.)
  • Le prix : si vous tombez sur une montre suisse lowcost, vous devrez vous méfier, car les swisswatches sont toutes généralement coûteuses.

Comment here