Maison

Les indispensables pour la rénovation d’une maison

Renovation

Rénover une maison n’est pas aussi aisé comme certains le pensent. Quel que soit le type de rénovation que vous désirez effectuer sur votre habitation, qu’elle soit partielle ou intégrale, il est important de se poser certaines questions. Dans tous les cas, il faudra nécessairement faire appel à des spécialistes du domaine puisque cela implique un réel savoir-faire. Par ailleurs, pour une réussite parfaite de vos projets de rénovations, la prise en compte de plusieurs paramètres doit être effective. Aussi, il existe des aides et des règlementations dont vous devez avoir connaissance. Tout sur la rénovation de votre habitation, c’est dans la suite de cet article.

Quelles sont les différentes étapes pour une rénovation parfaite?

Avant toute chose, notons qu’il existe différentes sortes de rénovations :
Les petits travaux aboutissant à l’embellissement des pièces comme la pose de parquet et la peinture ;
La rénovation des salles d’eau, de bain ou des cuisines ;
La rénovation complète d’une maison qui est plus consistante que les simples travaux de rénovation de façade ou d’agrandissement.
Quel que soit le type de rénovation dont il s’agit, il est primordial de respecter toutes les étapes suivantes pour une parfaite réussite de votre projet.

La liste de vos besoins et le bilan sur les matériaux existants

Après avoir établi la liste des besoins, il faudra ensuite procéder au récapitulatif des matériaux déjà disponibles afin d’éviter les surprises désagréables au cours des travaux. Dès que les besoins de votre client sont identifiés, il faudra réaliser une fiche de précautions techniques et architecturales personnalisée en fonction des travaux à effectuer. Aussi, il serait judicieux de faire un bilan des contraintes techniques et administratives en lien avec l’existant sans oublier la liste des travaux à réaliser durant la rénovation. Vous pouvez aussi en savoir plus sur les rénovations sur ce site bricotou.

La réalisation du devis et la durée des travaux

À présent, place est donnée à l’estimation des travaux à effectuer c’est-à-dire le prix de la rénovation et le temps qui sera alloué à cette dernière. Il faudra alors établir des devis détaillés au client pour chaque type de travaux afin qu’il puisse faire une évaluation du coût tout en le comparant au budget à prévoir. De tout ceci, le temps prévu pour la mise en oeuvre des activités doit être estimé et lui être communiqué.

La validation du devis par le client et le début des travaux

Avant que les travaux de rénovation ne débutent, le devis doit avoir été validé au préalable par le client et une planification doit être soumise à ce dernier par la suite. Les travaux de rénovation doivent démarrer par les activités les plus complexes s’il y en a. Ce sont entre autres : les fondations, les façades, la toiture, les menuiseries extérieures, le système d’assainissement et la charpente. Tout ceci regroupe donc l’étape initiale de la réalisation des travaux.

Suite des travaux

Dès que les gros travaux sont faits, on passe ensuite aux travaux d’embellissement et de finition. C’est la seconde partie des travaux qui permet de rendre le domicile habitable. Cette étape regroupe les travaux d’isolation thermique et phonique. On y retrouve également les revêtements de sol et des murs, sans oublier le côté de l’électricité, de la plomberie,des cloisons intérieures, de la peinture ainsi que des menuiseries intérieures.

Bilan des aides financières pour des travaux de rénovation

Au moment où votre client se lance dans des travaux de rénovation de son domicile, faites-lui part des diverses aides dont il peut profiter afin de l’aider pour l’évaluation de son budget. Au nom des aides pour les travaux de rénovation énergétique, on distingue : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco prêt à taux zéro et aussi le programme « habiter mieux » de l’agence nationale de l’habitat.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

Le CITE est une déduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 15% ou 30% des dépenses d’équipement. Cette déduction peut également se faire sur la main d’œuvre des travaux de rénovation énergétique favorables à certaines conditions. Sachez cependant que le CITE a subi quelques modifications en 2018. Seuls les locataires, les propriétaires occupants, les occupants à titre gratuit peuvent bénéficier de cette aide. Par ailleurs, la résidence doit être le domicile principal et doit être construite depuis au moins 2 ans.

L’éco prêt taux zéro

L’éco-PTZ est une opportunité de financement assez simple. Il s’agit d’un prêt ne prenant en compte aucun taux d’intérêt et est d’une aide capitale aux particuliers qui désirent réalisés des travaux de rénovation énergétique. Il est ainsi alloué pour les travaux de performance énergétique et le propriétaire bailleur, l’occupant d’un ancien logement ainsi que le syndicat de copropriété peuvent en bénéficier. Les travaux favorables pour l’éco-PTZ doivent intégrer d’une part un « bouquet de travaux » avec ce dernier réunissant minimum deux catégories de travaux éligibles. D’autre part, les travaux éligibles peuvent favoriser l’atteinte minimale d’une « performance énergétique globale » du logement. Enfin, il peut s’agir de travaux destinés à réhabiliter le système d’assainissement individuel au moyen d’installations peu énergivores.
Comme travaux pouvant être combinés on peut énumérer : l’isolation toiture, l’isolation des murs extérieurs, le changement des portes, portes-fenêtres extérieures et fenêtres, l’installation d’un système de chauffage ou de production efficace d’eau chaude sanitaire performante, l’installation ou le remplacement d’un système de chauffage fonctionnant au moyen d’énergie renouvelable.

En ce qui concerne le programme « habiter mieux » de l’Agence Nationale de l’Habitat

L’Anah a la possibilité d’octroyer une subvention pour la mise en œuvre de travaux visant de vieilles habitations afin qu’elles soient rénovées sous certains paramètres. Les travaux à réaliser doivent permettre une amélioration de l’efficacité énergétique de la maison et diminuer significativement les pertes d’énergie de celle-ci.

Autres aides aux travaux de rénovation

Plusieurs autres aides sont disponibles pour lutter contre le déséquilibre énergétique des maisons comme les Certificats d’ Économies d’ Énergies, la prime Énergie solidaire, la réduction de la TVA, etc.
Les Certificats d’ Économies d’ Énergies imposent aux fournisseurs d’énergies d’encourager leurs clients à faire des rénovations énergétiques chez eux. Lorsque les clients réalisent ces travaux d’amélioration énergétique et présentent les preuves, ils reçoivent en retour une prime énergie allant jusqu’à plusieurs centaines d’euros.
La prime énergie solidaire peut être octroyée aux ménages en situation d’instabilité énergétique pour leur permettre la réalisation et le financement d’une partie de leurs travaux à l’instar des travaux d’isolation.
Les taux de TVA varient entre 5,5, 10 ou 20% et sont appliqués dans le bâtiment en fonction des travaux effectués par un professionnel. Il existe une TVA pour les nouvelles constructions, les travaux de peinture, les remplacements de portes ou de fenêtres, les travaux de plomberies, les travaux de construction ou de remplacement d’une cuisine ou d’une salle de bain, ainsi que les travaux d’isolation et de revêtements de murs ou du sol.

Quelles sont les règlementations et les spécificités des rénovations dont il faut prendre compte ?

Il est important de faire une vérification des travaux de rénovation que vous pouvez effectuer en fonction de la règlementation en vigueur et des démarches administratives adéquates. Cependant, il existe de nombreux paramètres qui peuvent être pris en compte quand on désire rénover sa maison comme la localisation géographique, le type de maison à rénover, les travaux à effectuer et en fonction de cela, des démarches administratives peuvent être faites.
Lorsque la maison est classée comme un monument historique, il faudra faire une demande de permis de construire au niveau de la DRAC ou de la déclarer au préalable. Il est aussi obligatoire de faire appel à un architecte spécialisé dans le patrimoine.
Lorsque la maison est située dans une zone protégée, il faudra également faire une demande de permis de construire et faire appel à un architecte spécialisé du domaine, comme pour les maisons classées en monuments historiques.

Comment here